Si ce message s'affiche mal, vous pouvez le consulter dans votre navigateur : http://newsletter.openedition.org/dernierelettre

LA LETTRE n° 224 | 03 juillet 2014

OpenEdition

revues.org plateforme de revues en sciences humaines et sociales

Graduate Institute Publications et cinq revues en accès libre rejoignent OpenEdition

ACCÈS DIRECT

> Actualités d’OpenEdition

> Actualités de Revues.org

Chères lectrices, chers lecteurs,

En ce début d’été, nous avons le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de cinq revues en accès libre sur Revues.org : Horizontes Antropológicos, revue brésilienne d’anthropologie, Continents manuscrits, qui propose des travaux sur les manuscrits littéraires des Suds, Études platoniciennes, publication consacrée à Platon et à la tradition platonicienne, ainsi que la revue d’études japonaises Ebisu. Enfin, la Revue de l’Institut français d’histoire en Allemagne se veut un reflet de la recherche française sur l’Allemagne.

La plateforme de livres d’OpenEdition s’enrichit d’un nouvel éditeur avec les Graduate Institute Publications. Le site accueille des ouvrages consacrés au droit et aux relations internationales ainsi qu’aux questions de développement.

Vous trouverez également dans cette lettre cinq livres parus au cours des deux derniers mois et nativement publiés sur OpenEdition Books dans leur version numérique.

Nous vous souhaitons une bonne lecture et un bel été.

Sandra Guigonis, chargée d’édition

Actualités d’OpenEdition

Nouveaux livres du portail

Les Graduate Institute Publications sur OpenEdition Books

Le site des Graduate Institute Publications est issu des Collections de livres électroniques de L’Institut de hautes études internationales et du développement, présentes sur Revues.org. Avec leur passage sur OpenEdition Books, c’est un nouvel élan donné à l’offre d’édition électronique des publications de l’Institut. La réédition de l’ensemble du fonds historique, la collection « International » publiée avec les Presses universitaires de France (depuis 1983) et les Cahiers de l’IUED (depuis 1975), soit une centaine de titres, sera en effet proposée en accès Freemium au cours de l’année 2014. Les collections électroniques des « eLivres » et « eCahiers de l’Institut » poursuivent leur vie, offrant régulièrement des publications inédites sur les questions clés du droit et des relations internationales et du développement.

> http://books.openedition.org/iheid

Sandra Paola Alvarez Tinajero, Migration management?, Graduate Institute Publications

Ce livre étudie la question de la construction d’un statut subalterne chez les travailleurs migrants agricoles et domestiques. Une analyse à trois niveaux - structurel, institutionnel et subjectif - vise à comprendre la manière dont les processus de restructuration néolibérale affectent les travailleurs migrants. Parallèlement, il s’agit de savoir comment ces derniers agissent sur ces mêmes structures. Les expériences parallèles des travailleurs agricoles et domestiques sont comparées afin de mettre en lumière l’approche gestionnaire actuellement prédominante dans le domaine de la migration de travail. Cette approche est informée par la contribution de diverses disciplines - la sociologie, l’anthropologie, et les sciences politiques - et puise dans la littérature spécialisée relative aux migrations et au travail domestique. L’analyse se fonde sur des données qualitatives collectées à Ragusa (2008-2011) auprès de travailleurs agricoles indiens et tunisiens et de travailleuses domestiques polonaises et roumaines. L’argument principal du livre est que l’approche gestionnaire des migrations s’aligne sur les principes du marché qui, à leur tour, touchent directement à la vie des migrants. Une attention particulière est ainsi portée à la dimension humaine, dont l’étude s'avère nécessaire pour comprendre non seulement comment les migrants se positionnent socialement mais aussi quels sont leurs moyens de résistance.

> http://books.openedition.org/iheid/1724

Jean-Claude David et Thierry Boissière (dir.), Alep et ses territoires, Presses de l’Ifpo

Capitale économique de la Syrie du Nord et seconde ville du pays, Alep a bâti sa prospérité sur un important commerce local, régional et international et sur le dynamisme de ses activités de production. Jusqu’à la fin de l’époque ottomane, elle était le centre d’un arrière-pays commercial qui se déployait bien au-delà des frontières actuelles de la Syrie, se prolongeant vers la Méditerranée et l’Europe, l’Asie centrale, la Péninsule arabique et jusqu’aux côtes occidentales du subcontinent indien. Si au XXe siècle la ville a connu un rétrécissement de cette aire d’influence et une marginalisation politique et économique, elle a retrouvé depuis une vingtaine d’années une certaine prospérité pour deux raisons majeures : d’abord, une collaboration plus ouverte que par le passé avec le pouvoir central et ensuite, son dynamisme et sa capacité à développer des activités commerciales, industrielles et culturelles aussi bien à l’échelle locale que régionale et cela, dans le contexte d’une libéralisation très contrôlée de l’économie syrienne. Jusqu’en 2011, Alep a ainsi donné l’image d’une ville, sinon florissante, du moins dynamique : c’est un peu ce dynamisme et cette volonté de vivre que décrit cet ouvrage, à travers plus d’un siècle de bouleversements subis ou portés par cette métropole du Nord de la Syrie, condamnée à se recréer et se réinventer sans cesse pour être autre chose qu’un simple satellite de Damas. L’ouvrage réunit les contributions d’une vingtaine de chercheurs appartenant à diverses disciplines – géographie, histoire, anthropologie, sociologie, mais aussi architecture ou encore urbanisme. Il a pour ambition de saisir comment se fabrique et fonctionne la ville d’Alep, comment se forment et se transforment ses espaces et ses territoires ainsi que les réseaux que cette ville projette et alimente à l’extérieur. La période concernée par cette approche pluridisciplinaire s’étend de 1868, année de fondation du premier quartier « moderne » à Alep, fortement inspiré des formes urbaines occidentales, à 2011, année du début de la contestation en Syrie, qui ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire déjà longue et mouvementée de la ville.

> http://books.openedition.org/ifpo/6621

Gilles Boeuf, La biodiversité, de l’océan à la cité, Collège de France

Née dans l’océan ancestral il y a plus de 3,8 milliards d’années, quand les premières cellules se sont clonées par scissiparité, la vie s’est ensuite diversifiée avant d’exploser sur les continents. Bien plus qu’un simple inventaire d’espèces élaboré depuis plusieurs siècles, la biodiversité se définit comme l’ensemble des relations entre les êtres vivants et leur environnement : c’est la fraction vivante de la nature. Elle est actuellement très menacée par la croissance démographique et l’urbanisation, la destruction et la contamination des milieux naturels, la surexploitation des ressources, l’introduction anarchique d’espèces et le réchauffement climatique. Saurons-nous, au XXIe siècle, mettre fin à cette crise écologique sans précédent ?

> http://books.openedition.org/cdf/3607

Jean-François Bert, Qu’est-ce qu’une archive de chercheur ?, OpenEdition Press

Au cours de sa carrière, un chercheur est amené à produire, consulter et conserver différents types de documents. Carnets, agendas, brouillons de toutes formes, livres annotés forment bien souvent la grande partie des fonds d’archives disponibles. La prise en compte et l’étude de ces documents témoignent d’une activité prenante, mais permettent surtout de saisir les évolutions, les tâtonnements et les manières de faire propres à tel ou tel chercheur. En décidant d’explorer certaines pratiques concrètes qui se matérialisent dans les archives, Jean-François Bert met l’accent sur l’aspect ordinaire de l’activité savante afin de comprendre le processus de la recherche, dans sa singularité et souvent sa grande complexité. Cet ouvrage, synthétique et richement documenté, donne les outils essentiels à une meilleure compréhension et à un usage profondément renouvelé des archives de chercheur.

> http://books.openedition.org/oep/438

Pierre Macherey, Pour une théorie de la production littéraire, ENS Éditions

« Quelles sont les conditions qui font que certains discours fonctionnent comme discours littéraires ? ». Telle était la question, destinée à remplacer le sempiternel « Qu’est-ce que la littérature ? », qui était annoncée dans l’édition originale de Pour une théorie de la production littéraire (Maspero, 1966). Pour poser adéquatement cette question fondamentale et y répondre, Pierre Macherey, alors élève de Louis Althusser, réfléchissait en philosophe à la littérature et proposait l’une des réflexions les plus originales des années 1960 sur les rapports entre le littéraire et le social. Pour une théorie de la production littéraire, qui a pourtant marqué toute une génération de théoriciens dans le monde anglo-saxon, n’avait jamais été réédité en français. Cette lacune est désormais comblée grâce à une édition revue et enrichie d’une préface de Terry Eagleton et d’une postface inédite de Pierre Macherey.

> http://books.openedition.org/enseditions/628

    Actualités de Revues.org

    Nouvelles revues du portail

    La Revue de l’IFHA sur Revues.org

    La Revue de l’Institut français d’histoire en Allemagne propose une image de la recherche française sur l’Allemagne. Ce périodique annuel publie des articles de recherche originaux, et entre cent et cent cinquante comptes-rendus par livraison, qui font connaître aux lecteurs francophones les principales productions de l’historiographie germanophone récente. Au-delà, la Revue de l’IFHA se fait l’écho d’informations destinées aux universitaires francophones sur les structures, les thèmes, les débats et les projets en cours de la science historique allemande. Elle est éditée par l’Institut français d’Histoire en Allemagne depuis 2009, et s’inscrit dans la continuité du Bulletin d’Information de la Mission Historique Française en Allemagne. Plus de 2 000 comptes-rendus issus des deux séries et les cinq numéros de la Revue de l’IFHA sont aujourd’hui consultables en ligne et téléchargeables aux formats PDF et ePub en libre accès. 

    > http://ifha.revues.org

    Horizontes Antropológicos, revue brésilienne d’anthropologie

    Horizontes Antropológicos est une revue brésilienne d’anthropologie. Créée en 1995, elle est aujourd’hui publiée par le Programa de Pós-Graduação em Antropologia Social da Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS). La revue propose, pour chacun de ses numéros, un dossier thématique enrichi d’une section de comptes rendus. Elle inaugure son site sur Revues.org avec ses deux derniers numéros en libre accès : Megaeventos (40/2013) et Antropologia e trabalho (39/2013).

    > http://horizontes.revues.org

    Ebisu, revue d’études japonaises en libre accès

    La revue Ebisu a été fondée en 1993 à la Maison franco-japonaise de Tokyo. Elle publie des textes en langue française – articles, traductions, comptes rendus d’ouvrages – dans le domaine des études japonaises. Ces articles abordent principalement des questions de culture, de philosophie, d’anthropologie, de sociologie, d’économie, de géographie humaine et sociale, le plus souvent avec une dimension historique. Ebisu devient uniquement électronique à partir de 2014 et rejoint Revues.org à cette occasion avec plusieurs numéros disponibles en libre accès.

    > http://ebisu.revues.org

    Études platoniciennes sur Revues.org

    Depuis leur création en 2004, les Études platoniciennes sont consacrées à l’actualité de la recherche sur Platon et à la tradition platonicienne. La revue a pour ambition de favoriser le pluralisme des langues, des disciplines et des méthodes de lecture. Chaque numéro rassemble un choix d’études sur un thème de recherche ou une œuvre, la livraison annuelle du « Bulletin Platonicien » qui propose des comptes rendus des ouvrages récents, ainsi que la « Bibliographie platonicienne » où sont recensées toutes les publications liées aux études platoniciennes. Éditée par la Société d’Études platoniciennes, la revue est exclusivement électronique depuis 2013. Les deux derniers numéros sont aujourd’hui consultables en ligne en libre accès. Les autres numéros de la collection seront progressivement mis à disposition sur le site.

    > http://etudesplatoniciennes.revues.org

    Continents manuscrits sur Revues.org

    Continents manuscrits est une revue électronique à parution semestrielle consacrée à la recherche sur les manuscrits littéraires des Suds, notamment l’Afrique, la Caraïbe et les diasporas africaines et caribéennes dans le monde. La revue suit également l’actualité des études dans ce domaine en France et à l’étranger. Ouverte à la recherche internationale, aux doctorants et jeunes chercheurs comme aux chercheurs confirmés, elle accueille des travaux en langues française, anglaise et espagnole sélectionnés par un comité scientifique constitué d’experts internationaux. Continents manuscrits est éditée par l’Institut des textes & manuscrits modernes (ITEM). Son site est inauguré avec deux premiers numéros disponibles en texte intégral.

    > http://coma.revues.org

    OpenEdition est un Équipement d’excellence. Il est développé par le Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo), laboratoire associant le CNRS, l’Université d’Aix-Marseille, l’EHESS et l’Université d’Avignon. Ce centre est installé à Marseille, Paris et Lisbonne. Il inscrit son action dans le cadre de la Bibliothèque scientifique numérique.

    Cléo / OpenEdition
    38 rue Frédéric Joliot-Curie - 13013 Marseille
    > http://www.openedition.org > http://cleo.openedition.org > contact@openedition.org

    Vous recevez ce courriel parce que vous vous êtes abonné.e à la lettre électronique d’information d’OpenEdition.
    Pour gérer votre abonnement, utilisez nos formulaires en ligne : > http://newsletter.openedition.org?action=unsubscribe&liste=lettre&lang=fr