New journals

Subscribe to RSS feed

09 novembre 2005

Revue d'histoire de l'enfance « irrégulière » : mise en ligne de la dernière livraison et d’un numéro en texte intégral

La Revue d'histoire de l'enfance « irrégulière » met en ligne le sommaire et les comptes rendus de son dernier numéro, le numéro 6, intitulé Les sciences du psychisme et l'enfance « irrégulière ». Rares sont les travaux qui jusque-là ont porté sur l'histoire des sciences du psychisme, excepté les grandes références que sont Annick Ohayon, Élisabeth Roudinesco et leurs. Dans ce numéro, la RHEI a investi ce terrain en s'attachant particulièrement à l'enfance. L’accent a été mis sur les deux moments forts de l'émergence des sciences du psychisme dans le monde de l'enfance, les deux décennies qui suivent la première guerre mondiale et les années de mise en place de l'Éducation surveillée, qui s'est trouvée, autant et sinon plus que l'Éducation nationale, devenir un laboratoire de la psychologie de l'enfant. Certains articles se centrent sur les grandes références intellectuelles à l'œuvre dans la compréhension de l'enfant et du délinquant, et sur leurs auteurs, d'autres abordent le fonctionnement institutionnel dans ses rapports avec ces nouvelles sciences du psychisme. Enfin, comme l'a toujours souhaité Le Temps de l'histoire, deux incursions en terre extra-française permettent de prendre du recul pour mieux cerner un domaine qui a toujours dépassé les cadres nationaux.

Par ailleurs, la revue publie en ligne en texte intégral le numéro 4, Images de l'enfance et de la jeunesse « irrégulières ». Le domaine de l'enfance et de la jeunesse “irrégulières” n'a pas échappé à l’inflation iconographique qui s’est fait jour depuis le XIXe. Fixes ou animées, documentaires ou fictionnelles, les images du mineur malheureux ou dangereux ont un impact sur la représentation générale des “problèmes de la jeunesse” qui, pour impossible à évaluer qu'il soit, ne peut être considéré comme négligeable. Ce numéro reprend, pour l’essentiel, les travaux d’une journée organisée à la Sorbonne par l'AHES-PJM, le CNFE-PJJ et le CREDEHSS-université Paris-I, qui avait pour objectif de rendre compte de la construction et/ou de l'utilisation de quelques unes de ces productions iconographiques : cinématographiques, télévisuelles, picturales, caricaturales, etc.



Journals in the humanities and social sciences